Comment perdre 8 livres en une semaine

On connait tous quelqu’un qui a connu du succès en décidant de suivre une diète. Que ce soit une diète protéinée faible en glucides, une diète paléo ou encore une cure “magique” à base de jus (par contre, attention aux diètes qui coupent trop les calories. Plus d’infos ici), il n’est pas rare de perdre du poids sur la balance dans les premiers jours. Voici pourquoi et comment faire pour y arriver.

Comment perdre 8 livres en une semaine


-Puis mon Billy, est-ce que ta diète fonctionne à date?
-Mets-en mon Gary, j’ai perdu 8 livres en une semaine, c’est fou!

Le cas de Billy est plutôt commun et facilement explicable. Le fait de perdre 8 livres en une semaine n’est pas dû à une combinaison secrète d’aliments que les créateurs de la diète ont découverts suite à des années de recherches, ni aux propriétés soi-disant incroyables d’anciennes baies secrètes de l’Himalaya ou autre aliment miracle. C’est simplement un principe physiologique.

Principe #1: Les glucides et l’eau

Lorsqu’on consomme des glucides, ils sont réduits par le système digestif à leur plus simple expression, soit en glucose.  Une grande partie de ce glucose est stocké sont forme de glycogène musculaire, qui se trouve à être une réserve d’énergie accessible immédiatement pour le muscle. Lorsqu’un gramme de glucose est stocké sous forme de glycogène, trois à quatre grammes d’eau sont aussi stockés en parallèle. En faisant l’équation inverse, utiliser un gramme de glycogène retire donc trois à quatre grammes d’eau des cellules.  

Les réserves de glycogène musculaire peuvent être diminuées en faisant de l’exercice physique tout en réduisant l’apport en glucides (ce que proposent plusieurs diètes). Puisque les réserves ne sont pas remplacées, elles s’épuisent en éliminant l’eau qui était stockée avec. Vider ses réserves de glycogène musculaire n’est pas dramatique lors d’une phase de perte de poids car le corps peut produire du glucose par d’autres moyens. Par contre, pour quelqu’un de très actif s’entraînant en endurance, la performance peut en être affectée négativement.

Un millilitre d’eau est égal à un gramme

Couper les glucides fera donc perdre du poids rapidement au départ, mais ce poids perdu n’est pas du gras mais plutôt de l’eau.

Principe #2: Le métabolisme des protéines

Un autre point commun de plusieurs diètes de perte de poids est l’apport augmenté en protéines. Qui dit plus de protéines dit plus d’azote produit par les cellules utilisant ces protéines. L’azote est une substance toxique pour le corps si elle est très concentrée et on doit donc l’éliminer sous forme d’urée. Puisqu’il y a plus grande production d’urée, davantage d’eau est nécessaire pour diluer l’urée dans l’urine.

Une perte d’eau accrue par l’urine lors d’un apport élevé en protéines peut résulter en du poids de perdu sur la balance.


Reality check: couper les glucides drastiquement et modifier ta diète du jour au lendement risque de te couler plutôt que t’aider

Les progrès initiaux sont très motivants lorsqu’on coupe les glucides. Par contre, la perte de poids initiale est majoritairement causée par une perte d’eau et il est facile de comprendre qu’on ne peut pas perdre de l’eau infiniment. Passé la période initiale, les progrès seront plus lents mais seront tout de même présents si la diète est maintenue.

La difficulté se trouve là, dans le fait de maintenir la diète et c’est là que beaucoup de gens craquent. L’étude du comportement humain démontre clairement qu’on ne peut pas intégrer trop de changements à la fois si le succès à long terme est recherché.
Pensons-y deux secondes. Un gars comme Billy qui a une diète nord-américaine typique peut-il réellement changer littéralement toute son alimentation en une journée? En plus de modifier la façon dont il mange, tout ce qui vient avec doit être changé pour que ça tienne. C’est donc beaucoup plus que de simplement savoir quoi manger et quoi ne pas manger. Ça implique de changer sa façon de faire son épicerie, de préparer ses repas, de conserver sa nourriture, de trouver des nouvelles recettes, de modifier son horaire pour intégrer des repas et peut-être même de se lever plus tôt pour préparer un bon déjeuner! Ça fait beaucoup de choses à modifier pour commencer une nouvelle diète “dès lundi ».

Télécharge notre guide gratuit sur la perte de poids
  • Les cinq meilleures habitudes à adopter dès maintenant et facilement pour perdre du gras.  

La solution, y aller une étape à la fois

Malgré le fait que ça peut sembler trop facile pour être vrai, le meilleur moyen d’intégrer de nouvelles habitudes et de modifier une alimentation (ou n’importe quoi en fait), est d’y aller en travaillant sur UNE chose à la fois. C’est vrai pour la perte de poids comme ça l’est tout autant pour la prise de masse.

Par exemple, peut-être que le déjeuner de Billy est son facteur limitant le plus important, et simplement le fait de le modifier lui fera faire de bons progrès. Dans ce cas, il ne suffit que de se concentrer sur le déjeuner de tenter d’avoir un déjeuner de qualité à chaque jour. Une fois Billy capable de se faire un déjeuner modèle de façon constante sans difficulté, le déjeuner est placé sur le pilote automatique et le deuxième facteur limitatif est travaillé.

En utilisant cette méthode, les changements sont vraiment plus faciles à intégrer que de tenter de tout modifier la même journée. C’est d’ailleurs la méthode que nous privilégions avec nos clients car les résultats apparaissent à court terme mais peuvent rester à vie puisqu’on vient créer de nouvelles habitudes solides.

Le point à retenir

Le point à retenir de tout ça est que les diètes faibles en glucides peuvent induire une perte de poids rapide mais ne sont pas nécessairement faciles ni idéales à maintenir pour le succès à long terme.

Aussi changer sa façon de manger du jour au lendemain peut fonctionner pour quelques personnes mais la plupart qui tentent le coup prennent un aller simple pour l’échec. La solution qui garantit un taux de succès de près de 100% est de modifier une seule chose à la fois.

Partage et aimes si ça t'aide!